Loading...

10 mai 1940. Seconde guerre mondiale. Les Allemands déclenchent une offensive à travers la Hollande, la Belgique et le Luxembourg. Les armées françaises et anglaises sont prises au dépourvu et se trouvent encerclées dans la poche de Dunkerque.
400 000 hommes s’entassent sur les plages et attendent d'être embarqués par bateaux direction l'Angleterre : l’opération Dynamo démarre tandis que les divisions de Panzers du général Guderian continuent leur avancée vers la ville. Alors que Guderian s'apprête à lancer un assaut décisif contre Dunkerque, il reçoit l'ordre direct d'Hitler de stopper sa progression.
Profitant de cet instant, 224 000 Anglais et 123 000 Français ont le temps de franchir la Manche et de se mettre à l'abri en Angleterre. Des chiffres bien au-delà des espérances initiales des Alliés.
Tandis que la France est contrainte à signer l'armistice avec l'Allemagne, l'armée britannique, elle, peut continuer la lutte.